Autant en emporte la musaraigne – Le journal intime de Cléopâtre Wellington de Maureen Wingrove

Maureen Wingrove, , Autant en emporte la musaraigne, Le journal intime de Cléopâtre Wellington, T2, Michel Lafon, Neuilly-sur-Seine, 2018

le_journal_intime_de_cleopatre_wellington_-_tome_2_autant_en_emporte_la_musaraigne_2_hdCléo est de retour ! Et dans ce tome 2, il lui en arrive des vertes et des pas mûres… pour notre plus grande joie ! Maureen Wingrove, alias Diglee, continue les aventures de son héroïne adolescente pour notre plus grand plaisir.

La fête d’Halloween est passée et il semble que Cléo reprenne les cours doté d’un petit-ami… A la stupéfaction de plus d’un ! Mais elle n’imaginait pas ça du tout comme ça… Surtout que les embrouilles s’enchaînent ! Tout ne peut être rose et le bonheur durer éternellement. Alors quand elle vit son premier chagrin d’amour, la trahison de sa mère et la pose d’un appareil dentaire qui lui abîme les lèvres, sa vie prend des allures d’enfer… Mais c’est sans compter ses potesses, les missions d’espionnage, la cartomancie – sa nouvelle passion – et l’approche de Noël : tout ne peut pas aller si mal !

L’auteur nous fait suivre deux nouveaux mois de la vie de Cléo et c’est avec délectation qu’on se repaît de ses aventures ! Notre adolescente préférée nous conte ses mésaventures avec un humour à toute épreuve et nous fait partager ses exploits, ses craintes, ses bévues, ses injustices. Et on en redemande ! La magie de Diglee opère encore et toujours.

On retrouve tous les ingrédients qui avaient fait du premier tome un coup de cœur : sa famille déjantée – dont on rencontre de nouveaux membres, pour notre plus grande joie – ses amies si différentes les unes des autres, les terreurs du lycée qui lui mènent la vie impossible, et dont les rangs s’agrandissent, ses chats, qui se voient rejoindre par une musaraigne, ses histoires adolescentes universelles mais racontées avec un humour décapant. Ce tome est la suite parfaite du premier, on ne pouvait attendre mieux !

La magie de Noël s’invite à la fête pour notre plus grand bonheur, surtout quand le roman est lu en décembre, emmitouflé sous un plaid et accompagné d’un bon thé chaud (ou chocolat, à votre convenance !). La famille qui ne parvient pas à s’entendre sur un menu – paella de Noël ? couscous peut-être ? – le sapin à décorer, le calendrier de l’avent craignos de sa mère, les films de Noël et les cadeaux, tout est propice à nous faire sourire dans cette famille pas tout à fait comme les autres. Mais qu’on aimerait avoir quand même !

L’écriture simple et sans fioriture de Maureen Wingrove est parfaite pour le public visé et nous embarque directement dans l’univers de l’adolescente. L’auteur nous prouve qu’elle connaît bien son sujet, tant les situations sont réalistes et nous renvoient à notre propre passé. Pour sûr, ce tome confirme si cela était nécessaire que tous les jeunes lecteurs vont adorer ! Et que les plus vieux seront pris d’une douce nostalgie en se rappelant leur premier chagrin d’amour, les premières indiscrétions des parents, et leur envie déchirante de savoir ce que leur avenir leur réserve !

La série Le journal intime de Cléopâtre Wellingtonest un petit bijou à mettre dans toutes les mains. C’est bien écrit et d’une extrême drôlerie, c’est vivant et actuel, ça ne se lâche pas avant d’en être arrivé à la fin. Dis, Diglee, à quand la suite ? Vite, le tome 3 !

Ma note : 5/5

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :